Citation

Pour une morale de l’ambiguïté

Extrait 2

L’existentialisme s’est défini dès l’abord comme une philosophie de l’ambiguïté ; c’est en affirmant le caractère irréductible de l’ambiguïté que Kierkegaard s’est opposé à Hegel ; et de nos jours, c’est par l’ambiguïté que dans L’Être et le Néant Sartre définit fondamentalement l’homme…

5. Quels arguments font de l’existentialisme une philosophie du désespoir ?
6. Expliquez à quelles conditions il peut y avoir un devoir-être de l’homme.
7. En quoi l’exemple du paysage que je contemple illustre-t-il une conception optimiste de l’existentialisme ?
8. Comparez la réponse existentialiste au problème de la négativité de l’existence humaine avec celle de Hegel.
9. Expliquez à quelle conversion existentielle aboutit cette réponse au problème de la négativité de l’existence humaine.
10. Expliquez pourquoi selon l’auteur « c’est le désir qui crée le désirable ».
11. Ni pessimiste, ni optimiste, comment qualifier dès lors la philosophie existentialiste ?

    Please fill out the form on the previous page.